FORUM INDEPENDANT DES SUPPORTERS DU SO CASSIS CARNOUX

FORUM INDEPENDANT DES SUPPORTERS DU STADE OLYMPIQUE CASSIS CARNOUX
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 PARIS FC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
AuteurMessage
s-o-c-c
Admin
avatar

Nombre de messages : 18407
Age : 27
Localisation : La Bédoule
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: PARIS FC   Dim 1 Nov 2009 - 1:38

PARIS FC humilié 3-0 en Coupe de France part une formation de CFA2 ...

_________________
ALLEZ CASSIS CARNOUX !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tommy Allez l'OM
PRO


Nombre de messages : 16885
Age : 24
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: PARIS FC   Mar 9 Fév 2010 - 19:43

David Pollet, l'indispensable


Il a une nouvelle fois frappé. Auteur du second but du PFC face à Amiens (victoire 2-1) vendredi dernier lors de la 23ème journée du National, David Pollet a porté son compteur personnel à 14 réalisations, soit quasiment la moitié des buts inscrits par sa formation (30). A 21 ans, le longiligne et rapide attaquant franco-belge, international espoirs chez les Diablotins, est devenu un élément essentiel du onze de départ francilien et l'une des révélations du championnat. Prêté par le RC Lens, le "serial buteur" parisien nourrit deux ambitions : aider le PFC à accrocher la montée en L2 et convaincre les dirigeants lensois de lui faire confiance la saison prochaine.

Si les exemples de Franck Ribéry, Aurélien Capoue ou Mathieu Valbuena ont été, en leur temps, de précieux coups de pouce pour la notoriété du National, ils ont surtout eu pour effet de valoriser son image de marque auprès des clubs professionnels. Leurs recruteurs ne délaissent désormais plus ce formidable vivier et essaient d'y dénicher la perle rare. Les mentalités changent et les jeunes éléments des centres de formation en manque de temps de jeu n'hésitent plus à venir s'y relancer. C'est le cas de David Pollet.

Le gamin de Billy-Berclau, petite commune située au nord de Lens, a le "Sang et Or" qui coule dans ses veines. "J'ai intégré le club de l'Artois en Benjamins à l'âge de neuf ans, après un essai concluant. J'y ai effectué toutes mes classes avant d'intégrer le groupe professionnel puis de signer en avril 2008 un premier contrat pro de trois ans. Au départ, c'était pour le plaisir. C'est devenu rapidement une grande fierté de porter ce maillot", précise-t-il.

Lors d'une saison 2007-2008 décevante pour les Lensois, David Pollet est barré par la concurrence des Dindane, Monterrubio, Maoulida ou Monnet-Paquet. Il aura pourtant la chance de fouler à une reprise la pelouse de Bollaert lors de la 15ème journée de L1. "C'était lors de la réception de Lorient. Jean-Pierre Papin m'avait lancé à un quart d'heure de la fin du match. Nous avions fait match nul (1-1). C'était un grand bonheur même si cela reste mon unique match en L1. Les résultats de l'équipe étaient mauvais. Il y avait de nombreux attaquants dans l'effectif et je n'ai pas pu m'imposer".

Pour s'aguerrir, l'international Espoirs belge (3 sélections chez les Diablotins en 2007), décide la saison suivante de descendre à l'échelon inférieur en étant prêté au Stade de Reims en L2. "Au départ tout s'est bien passé mais après quelques matches j'ai été victime d'une fissure du péroné. Cette blessure m'a éloigné des terrains pendant trois mois et demi. Les résultats du club se sont dégradés entre temps. Les dirigeants ont recruté Cédric Fauré pendant mon absence. Lors de mon retour sur le terrain, j'étais devenu un second choix dans l'esprit de l'entraîneur", explique-t-il.

En manque de temps de jeu et surtout de confiance, le grand blond décide de profiter du mercato hivernal pour donner une nouvelle orientation à sa carrière. Nouvelle destination et direction Gueugnon, formation du milieu de tableau du championnat National. "Mes six mois passés chez les Forgerons m'ont permis de me relancer. J'ai disputé 18 matches et marqué 5 buts sous la direction de René Le Lamer. C'est une étape importante dans mon parcours. J'étais parti en L2 pour prouver ma valeur et cela s'est achevé sur un échec. A l'étage inférieur, c'était presque une obligation de réussir".

A l'entame de ce nouvel exercice, le jeune attaquant ne change donc pas de stratégie, persuadé que c'est en jouant qu'il franchira les échelons et atteindra le très haut niveau. Avec la volonté de confirmer ses premiers pas prometteurs en Saône et Loire, il rejoint la capitale où l'accueille le Paris FC, formation ambitieuse souhaitant jouer les premiers rôles. "Je voulais faire une grosse saison. Je serai en fin de contrat la saison prochaine au RC Lens. J'ai préféré rester en National en rejoignant le PFC pour jouer que de tenter ma chance à l'échelon supérieur".

Cet attaquant complet, rapide et dévoreur d'espaces ne regrette pas son choix. En inscrivant 14 buts en 20 matches, son aventure dans la capitale est déjà une réussite. "Je suis dans la continuité de mon passage à Gueugnon. J'essaie de progresser et de donner le meilleur de moi à chaque match. Malgré notre première partie de saison en dents de scie, je pense qu'on possède un bon groupe où tout le monde va de l'avant. J'évolue seul à la pointe de l'attaque et l'équipe joue pour moi. Ma mission est de finir les actions".

Se définissant comme un attaquant moderne "grand, assez rapide et possédant une bonne couverture de balle", David Pollet ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. "Je dois encore progresser dans de nombreux domaines notamment mon jeu de tête. Je dois aussi être encore plus "tueur". Je marque régulièrement mais je dois devenir encore plus efficace en concrétisant les nombreuses occasions que je me procure. Au niveau des buts, je ne me suis fixé aucun challenge. Mais si je peux en inscrire 25, je ne m'en priverai pas", avoue-t-il.

Huitième au classement à douze points du Stade de Reims, 3ème, et d'un certain Cédric Fauré, leader du classement des buteurs (16 buts), le Paris FC aura en tout cas bien besoin de son buteur belge pour réussir à renverser une situation compromise. "C'est vrai qu'on est un peu largué. Mais l'équipe est sur une bonne dynamique. Il nous reste dix-sept finales à disputer. Il faut y croire jusqu'au bout et se battre", estime-t-il.

David Pollet a en tout cas réussi son pari. Il s'est fait grâce à son talent un nom dans ce championnat National avec l'espoir non dissimulé qu'il résonne jusqu'aux collines de l'Artois. "Je ne sais pas quel sera mon avenir la saison prochaine. Je suis concentré sur ma fin de saison au PFC mais il est certain que j'aimerais avoir la chance de rejouer pour le RC Lens. Ma famille et mes amis habitent le Pas-de-Calais. Jouer devant les 40.000 supporters de Bollaert, c'est un rêve".

AURELIEN DURAND

_________________
A.L.L.E.Z L'.O.M, I.S.T.R.E.S, ET LE S.O.C.C
Marseille champion 2009-2010! VIVE J.REMY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tommy772.skyblog.com
CAZA
PRO
avatar

Nombre de messages : 871
Age : 63
Localisation : var
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: PARIS FC   Ven 23 Avr 2010 - 23:23

PARIS FC GAGNE CE SOIR CONTRE LUZENAC 2 A 0 . PAUVRE GREGORIE affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PARIS FC   

Revenir en haut Aller en bas
 
PARIS FC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
 Sujets similaires
-
» PARIS-COLMAR 2011
» PUCES MOTO à ELBEUF (76) Haute normandie 100km de Paris
» Paris-Mantes (54km): le 30 janvier 2010
» Les fiches horaires de Caen-Paris version Haute Normandie
» débutante veut se mettre à l'escalade à Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM INDEPENDANT DES SUPPORTERS DU SO CASSIS CARNOUX :: LA BRASSERIE DE LA MER :: NATIONAL-
Sauter vers: