FORUM INDEPENDANT DES SUPPORTERS DU SO CASSIS CARNOUX

FORUM INDEPENDANT DES SUPPORTERS DU STADE OLYMPIQUE CASSIS CARNOUX
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LES SENIORES A ONZE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
Gilles hamoudi

avatar

Nombre de messages : 82
Age : 47
Localisation : La ciotat
Date d'inscription : 14/10/2009

MessageSujet: Re: LES SENIORES A ONZE   Sam 25 Déc 2010 - 11:10

JOYEUX NOEL A VOUS TOUS I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel de 3
habitué


Nombre de messages : 196
Age : 43
Localisation : carnoux
Date d'inscription : 23/09/2008

MessageSujet: Re: LES SENIORES A ONZE   Sam 29 Jan 2011 - 19:59

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
LES EQUIPES DE JEUNES AINSI QUE LES FILLES SAUVEES
Suite à la décision du conseil fédéral hier,les équipes de jeunes ainsi que les filles pourront reprendre tres prochainement la compétition dans leurs championnats respectifs.
Seul point noir:le nouveau club ne pourra pas s'appeler le SOCC et doit donc trouver une autre appelation rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
s-o-c-c
Admin
avatar

Nombre de messages : 18407
Age : 27
Localisation : La Bédoule
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: LES SENIORES A ONZE   Lun 21 Fév 2011 - 15:05

Challenger filles - Pascal RIEN (Cassis Carnoux) : "Terminer dans les six premières..."
Pascal Rien, Breton de naissance, est arrivé à Marseille en 2003. Après une saison au FC Salon, il a intègré le SO Cassis-Carnoux en 2004. Véritable passioné aux multiples facettes, éducateur, dirigeant, membre de la commission technique du District de Provence et délégué de matchs de jeunes à la Ligue de Méditerranée, il a pris en main l'équipe féminine sénior de Cassis-Carnoux. Un vrai challenge. (par Sébastien Pignol)



Les filles de Cassis Carnoux repartent de plus belle ! (photos : Michel Urban) Pascal, après la liquidation du SOCC, vous avez été repêché par le conseil fédéral de la FFF, ça doit être un soulagement pour toi et tes joueuses. Dans quel état d'esprit êtes-vous ?
Il a fallu être persévérant et maintenir une certaine cohésion pour pouvoir garder le groupe au complet, surtout pendant la grosse période d’incertitude du 15 décembre au 22 janvier, en maintenant un discours positif et surtout en maintenant les séances d’entraînement. Et la bonne surprise est tombée le 28 janvier, nous étions maintenues.

Quels sont vos objectifs pour la fin de saison ?
Après un mois d’interruption, je ne m’attends pas à une grosse prestation de la part de mes joueuses. J'espère surtout de l’application et du sérieux. On sait que rien ne remplace la compétition. Maintenant pour les objectifs de fin de saison, terminer dans les 6 premières de la poule serait une énorme satisfaction, ce qui nous permettrait de commencer la prochaine saison en poule élite.

Vous jouez le 27 février contre Monteux, pensionnaire de D2, pour le 2ème tour de la coupe séniors Ligue. Un gros match à venir ?
Oui, nous allons jouer une équipe qui évolue en D2 et qui occupe la 2ème place de son championnat. Cela reste un bon match de coupe à jouer. Nous ne serons pas favoris mais je pense que ce sera une expérience très enrichissante pour le groupe et pourquoi pas... C'est la cerise sur le gâteau. On n'a pas de pression, on aimerait faire quelque chose à Monteux.


"Il faut faire preuve de plus de pédagogie qu'avec les garçons..."
C'est la première fois que tu entraînes une équipe féminine. Pourquoi avoir fait ce choix ?
C'est en tout cas un choix que je ne le regrette pas du tout. C’est une expérience très enrichissante, j’ai trouvé un groupe très réceptif et très appliqué lors des séances d’entraînement même si, de temps en temps, il faut faire preuve de plus de pédagogie.

As-tu des projets de développement pour le football féminin à Cassis Carnoux ?
Notre nouveau club est en pleine reconstruction. Nous avons perdu pas mal de joueurs durant cette période d'incertitudes et pour la prochaine saison nous aimerions créer une section féminines dans les petites catégories avec, pourquoi pas, des féminines de l’équipe sénior à l'encadrement. C’est un projet qui est en discussion avec Fabrice Coulomb, le responsable technique du Sporting Club Cassis Carnoux.

Donnes-nous une bonne raison d'aller voir ton équipe jouer !
Peut être au départ par curiosité ! Ensuite vous trouverez un football plus fin techniquement mais avec autant d'engagement que chez les garçons. Bref, que du plaisir.

propos recueillis par S.P.

Pour consulter le classement en Challenger

Pascal Rien et les féminines Challenger de Cassis Carnoux ont résisté à la tempête qui a secoué le club.


PASCAL RIEN
Né le 17 Ootobre 1963 à Quimper.
Parcours
Joueur : ES Penhars, Stade Quimperois (Bretagne), Cognin Sports, Bourg Saint Maurice (Savoie).
Entraîneur : équipe militaire du 7ème bataillon des chasseurs alpins, FC Salon (U13), Cassis Carnoux (U13, U15, U17, dirigeant CFA, féminines)
Membre de la commission technique du District de Provence et du pôle délégué (jeunes) de la Ligue de Méditerranée.



En coupe, à Monteux (D2), le test sera grandeur nature.

_________________
ALLEZ CASSIS CARNOUX !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
s-o-c-c
Admin
avatar

Nombre de messages : 18407
Age : 27
Localisation : La Bédoule
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: LES SENIORES A ONZE   Lun 21 Mar 2011 - 20:59

DH féminines - CASSIS CARNOUX ne confirme pas...
Alors qu'elles restaient sur une excellente prestation à Monteux, les joueuses du Sporting Club Cassis-Carnoux ont totalement raté leur rendez-vous face à leurs homologues de l'OGC Nice. Pourtant, les Azuréennes ne s'étaient déplacées qu'à dix joueuses.



Les niçoises ont su compenser leur infériorité numérique. Au coup de sifflet final, l'entraîneur de Cassis-Carnoux, Pascal Rien, ne cachait pas sa déception : "On ne peut que se rendre à l'évidence, les dimanches se suivent et ne se ressemblent pas. Je ne comprends pas que mes joueuses aient pu livrer une telle piètre prestation, alors qu'elles avaient montré des talents de combativité lors du match nul obtenu à Monteux (1-1) lors de la journée précédente. Elles ont joué à 11 contre 10, durant 90 minutes, et ce sont elles qui n'ont cessé de courir derrière le ballon..." Pourtant, tous les ingrédients étaient réunis pour que les Cassido-Carnussiennes obtiennent leur premier succès, dans la phase 2, et se mettent en confiance dans leur course au maintien en Division Honneur. Malheureusement, il en a été tout autrement puisque les Niçoises ont largement dominé les débats en première période. Vu de l'extérieur, on aurait vraiment cru que quelqu'un avait mis du plomb dans les chaussettes des équipières d'Océane Vila. Alors que du côté des Niçoises, Maéva Chaib traversait systématiquement la défense du SCCC avec une facilité déconcertante. Logiquement, cette dernière ouvrait la marque (0-1, 38e), trompant Moulin, d'un tir croisé.


Abou Deraa trouve le poteau...

De retour des vestiaires, les joueuses locales ont, semble-t-il, été touchées dans leur amour propre. Elles se procuraient plusieurs occasions très nettes par l'intermédiaire de Laetitia Abou Deraa notamment. Ainsi, à la 50ème, son lobe parfait sur Destardins heurtait le poteau : coup du sort ! Quelques minutes plus tard, les Azuréennes se mettaient définitivement à l'abri, grâce à Malaret, qui profitait d'une sortie manquée de Moulin (0-2, 57ème).
Au final, l'on retiendra une véritable désillusion des représentantes du SC Cassis-Carnoux alors qu'elles avaient une belle opportunité à saisir puisque les leaders niçoises n'avaient pu se déplacer qu'à dix joueuses. Leur entraîneur, Jonathan Brun, était évidemment satisfait du résultat "malgré la grosse blessure subie par une de mes joueuses à Mouans-Sartoux, la saison étant terminée pour elle. Je suis conscient qu'il n'est pas évident de jouer également sur le tableau des 18 ans, mais nous sommes heureux des résultats obtenus jusque-là."


Cassis Carnoux a laissé passer une belle occasion d'assurer sa place dans l'élite régionale. Partie remise ?



LA FEUILLE DE MATCH
DH féminine, 15ème journée
A Carnoux, stade Marcel-Cerdan.
Cassis-Carnoux Nice 0-2 (MT : 0-1)
Arbitre : M. Bayard.
Buts : Chaib (38ème), Malaret (57ème) pour Nice.

SC Cassis-Carnoux : Moulin - Argoud, Dafonseca Lopes, Salou, Bailly - Guemy, Pabion, Debreuil - Vila (cap.), Abou Deraa, Levy. Remplaçantes : Vagnati, Paul, Mainson. Entraîneur : Pascal Rien.
OGC Nice : Destardins - Onder, Cannas, Mauduit, Robin - Mus Barreca, Mazzula, Malaret - Chaib, Delaye. Entraîneur : Jonathan Brun.

_________________
ALLEZ CASSIS CARNOUX !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES SENIORES A ONZE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES SENIORES A ONZE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
 Sujets similaires
-
» Pas de démissions au Onze d'Or selon 24H
» Le onze d'or 2010/2011
» ONZE D'OR 2011 : composition
» Archive - Onze d'Or 2008/2009/2010/2011
» Le onze gabonais probable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM INDEPENDANT DES SUPPORTERS DU SO CASSIS CARNOUX :: LES EQUIPES DU SOCC :: LES EQUIPES FEMININES-
Sauter vers: